The 2017 Labour General Election Campaign: Ushering in a ‘New Politics’? - Université Savoie Mont Blanc Access content directly
Journal Articles Revue française de civilisation britannique Year : 2018

The 2017 Labour General Election Campaign: Ushering in a ‘New Politics’?

La campagne électorale travailliste de 2017 : une nouvelle manière de faire la politique ? 

Abstract

In many ways, the British General Election campaign of 2017 marked a return to ‘old politics’ with the reaffirmation of a two-party system and levels of voter turnout not seen in 25 years. The Conservative Party, as in previous elections, relied to a considerable extent on negative campaigning and pledged to implement traditional conservative policies supporting grammar schools and blood sports. Yet, the campaign also appeared to be characterised by a ‘new politics’, embodied by the style and policies of the Labour Party leader Jeremy Corbyn. This was a politics that largely relied on positive campaigning and mobilised grassroots activism to an extent rarely seen before, ensuring that it inspired new voters. This article focuses on the role of the ‘new politics’ in the election campaign before moving on to discuss the future of such politics under Labour in opposition and perhaps in power. It will be asked to what extent ordinary people can help shape Labour Party policy, questioning whether Labour can manage to liberate itself from its own internal party machinery and from its traditional reliance on the State in order to move durably beyond the ‘old politics’ towards a democratised ‘new politics’.
À bien des égards, la campagne électorale de 2017 a marqué un retour vers l’ancien modèle politique au Royaume-Uni par la réaffirmation du système bipartite et le taux de participation le plus élevé en 25 ans. Comme dans les élections précédentes, le Parti conservateur a mené une campagne de dénigrement contre ses adversaires politiques et il s’est engagé à instaurer des politiques traditionnellement conservatrices telles le retour des grammar schools ou la légalisation des sports de sang. Or, la campagne a également été marquée par une nouvelle façon de faire de la politique, incarnée par le style et les politiques de Jeremy Corbyn, leader du Parti travailliste. Cette « nouvelle politique » a été marquée par une campagne électorale positive qui a mobilisé la participation populaire, attirant de nouveaux électeurs. Cet article se penche sur le rôle joué par la nouvelle politique dans la campagne électorale avant d’analyser l’avenir d’une telle politique sous les Travaillistes dans l’opposition et éventuellement au pouvoir. Le citoyen ordinaire peut-il réellement influencer la politique du parti ? Les membres individuels pourraient-ils passer outre le haut fonctionnement du parti et sa dépendance à l’État afin de s’emparer d’une nouvelle politique démocratisée ?

Dates and versions

hal-02550642 , version 1 (22-04-2020)

Identifiers

Cite

Emma Bell. The 2017 Labour General Election Campaign: Ushering in a ‘New Politics’?. Revue française de civilisation britannique, 2018, 23 (2), ⟨10.4000/rfcb.2029⟩. ⟨hal-02550642⟩
32 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More