Obsolescence perçue, décision de renouveler et destinée des produits : le cas du téléphone portable - Université Savoie Mont Blanc Access content directly
Journal Articles Décisions Marketing Year : 2016

Perceived obsolescence, replacement decision and destiny of cell phones

Obsolescence perçue, décision de renouveler et destinée des produits : le cas du téléphone portable

Abstract

Decreasing product life spans is becoming a major social and environmental issue. It is partly related to brand actions to make their former models seem obsolete. Consumers also tend to discard their still functional technological products to get new models. The objective of this research is to identify and to get some insight into the journeys of old cell phones from the replacement decision to their final outcome. Qualitative data were collected from 64 respondents. Four kind of perceived obsolescence were identified : technological, economical, psychological and social. Most respondents kept their old cell phone, depriving it of a possible second life through circulation or recycling, without even considering these possibilities. Whether absolute or relative, perceived obsolescence did not influence the decision to keep the old cell phone or not, but did influence its destiny in case of disposal. But when they decide to separate from their former phone, the types of perceived obsolescence may impact the choice of destiny. Our results show that replacement induces a shift in the nature of the perceived value of the product, from value in use to value in disposition or residual value.
L’accélération du renouvellement des produits technologiques, avant leur fin de vie technique, est un enjeu économique, sociétal et environnemental majeur. Elle est en partie provoquée par les actions des marques pour rendre leurs gammes rapidement obsolètes. Elle est également liée au remplacement anticipé, par les consommateurs, de produits encore fonctionnels. L’objectif de cet article est d’identifier et de comprendre le destin des produits, du moment de la décision de leur remplacement prise par le consommateur (obsolescence perçue) jusqu’à leur destinée finale. L’étude qualitative menée sur 64 personnes, en utilisant le cas du téléphone portable, a permis d’identifier quatre formes d’obsolescence : technologique, économique, psychologique et sociale. La majorité des répondants garde leur ancien produit, le privant ainsi d’une deuxième vie. Cependant, si l’état du téléphone au moment du changement n’influence pas le fait de le garder ou de s’en débarrasser, il semble influencer la destinée que lui réservent ceux qui décident de s’en débarrasser. Enfin, la nature de la valeur perçue du téléphone portable évolue entre le moment de son remplacement et la décision concernant sa destinée, passant d’une valeur d’usage à une valeur résiduelle.
Fichier principal
Vignette du fichier
Kreziak_Prim-Allaz_Robinot_Durif_DM_2016.pdf (511.88 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01591478 , version 1 (09-02-2018)

Identifiers

Cite

Dominique Kreziak, Isabelle Prim-Allaz, Elisabeth Robinot, Fabien Durif. Obsolescence perçue, décision de renouveler et destinée des produits : le cas du téléphone portable. Décisions Marketing, 2016, 81, pp.41-59. ⟨10.7193/DM.081.41.59⟩. ⟨hal-01591478⟩
303 View
523 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More